Derniers sujets
» Message d'information !
Ven 14 Avr - 19:18 par Pso'cat

» Retour en opé pour ce mardi 21 ?
Mer 29 Mar - 18:16 par Pso'cat

» ANNONCE IMPORTANTE CONQUETE.
Mer 8 Mar - 11:26 par Pandé

» Pour vendredi 3 Mars !
Mer 1 Mar - 10:40 par Pandé

» [Absence 24/02] Désolé
Sam 25 Fév - 11:37 par Waffin

» Retour sur Darvanis mardi 7 février ?
Dim 5 Fév - 12:10 par Waffin

» Règlement de la Chasse au Trésor
Ven 3 Fév - 14:28 par Pso'cat

» [Sondage] Jour de la semaine pour Opération
Mer 1 Fév - 23:01 par Mael

» Opération Darvanis mardi 31 Janvier
Mar 31 Jan - 9:10 par Pandé


La découverte !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La découverte !

Message par Pso'cat le Mer 18 Jan - 21:58

bon du coup j'me lance aussi c'est quelque chose qui as été écris par Juuka sur la découverte de Pso'cat sur Ilum

Quelque part sur Illum, 12 AP TC.

Piew ! Piew !

Gertrüd, frigorifiée, serrait son sac de ravitaillement et sa caméra portable contre elle.

Piew ! Piew piew piew !

Son petit cœur aurait déjà lâché si Gejan ne l’avait pas blindé de diverses améliorations cybernétiques. Les tirs de blaster s’éloignaient. Mais pour combien de temps ? Un canon à impulsion fit éclater le rocher à sa gauche. Elle parvint à contenir son cri de frayeur. Un rire gras de racaille républicaine couvrit momentanément les bruits des combats, mais heureusement il s’éloigna, lui aussi. Seule survivante de son unité, Gertrüd mettait un point d’honneur à présenter son rapport à sa maîtresse bien-aimée, alors elle prit son courage et son sac à deux mains, et s’engouffra d’une roulade parfaitement exécutée dans la petite cavité que les grenades avaient creusée dans la glace.

Elle resta là, en boule, le front posé sur les genoux, à attendre que les républicains aillent faire mumuse ailleurs. Lorsque, enfin, elle alluma son holocom, elle sursauta si brutalement qu’elle se cogna la tête contre la paroi de glace. A côté d’elle, prisonnier de la glace, il y avait une sorte…. Une sorte de sarcophage, couvert de vieilles peintures effrayantes. Gertrüd reprit vite son calme, et envoya une photographie de l’objet à sa maîtresse, avec son rapport. La réponse ne se fit pas attendre : « Intéressant. Rapporte-moi ça. ».

Gertrüd attendit encore plusieurs heures et dispersa quelques sondes espionnes dans les environs histoire de s’assurer qu’aucun républicain ne traînait dans les parages. Il faisait moins froid dans sa petite caverne, elle pouvait tenir. Finalement, lorsqu’elle fut certaine que l’endroit était désert, elle installa son petit kit d’explosifs dans la caverne. Le sarcophage devait être solide, il ne serait pas trop endommagé par l’extraction.
La cyborg blonde platine sortit de la caverne, se plaça à couvert et enclencha le détonateur.

BOUM !

Elle devrait faire vite, les républicains avaient peut-être entendu l’explosion, ou senti une secousse. Gertrüd sortit de sa cachette et entreprit de retrouver le sarcophage sous les décombres. A peine avait-elle poussé le dernier bloc de glace que le sarcophage s’ouvrit. La créature qui se trouvait à l’intérieur arracha à Gertrüd un cri d’effroi. Blanc comme un cadavre, les cheveux verts, filasse, une immense bouche rouge qui reliait ses deux oreilles. Son costume violet d’un autre âge était totalement inadapté au climat. Il sortit difficilement de la boîte de métal qui l’avait protégé du froid, et les tirs de canon républicains fusèrent dans sa direction. Il sursauta à peine, les tirs semblaient se refléter sur lui. Gertrüd balança une grenade dans le tas et se jeta à couvert.

Quand elle se déboucha les oreilles et osa enfin glisser un regard derrière elle, elle vit l’étrange homme aux cheveux verts au milieu d’un groupe d’ennemis morts. Il adressa un sourire franchement malsain à Gertrüd et lui tendit sa main.

« Salut ! »

Elle sortit de sa cachette, s'approcha à petits pas et lui serra la main, peu désireuse de le contrarier.
« M….merci. Vous… vous êtes un hum… un combattant très puissant. »

Elle avala sa salive et reprit ses esprits.
« Je me présente : lieutenant Gertrüd, Service de Récupération Impérial. Puis-je m’enquérir de votre état de santé ? »

L'étrange individu haussa les épaules et répondit avec douceur :
« Ca va, ça va. Ce qui ne me tue pas me rend juste plus… bizarre… »

Pso'cat

Messages : 31
Date d'inscription : 13/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum